Le mot dsecrétaire général
 
    Le syndicalisme a beaucoup évolué ces dernières années. La Fédération des fonctionnaires regroupe maintenant 14 syndicats, qui chaque jour défendent l'intérêt collectif et poursuivent la défense des droits individuels des agents de la fonction publique.

    Le dialogue est le mode de communication privilégié par notre Fédération. Et à ce titre, je m'inscris dans la continuité du travail effectué par mon prédécesseur Joao d'Almeida. La Fédé, cest un syndicalisme responsable, privilégiant la négociation mais qui ose la confrontation quand cela est nécessaire.

    Nous restons déterminés mais aussi pragmatiques dans nos combats. Je suis extrêmement vigilant à cette nouvelle "proximité" avec les collectivités. Il sagit de travailler en bonne intelligence pour voir aboutir nos aspirations.

    Les enjeux de notre Fédération sont les mêmes que ceux de notre société. Depuis ma prise de fonction au poste de secrétaire général, les dossiers importants ne manquent pas : vie chère, transfert de l'enseignement, sauvetage et plan de restructuration de l'ETFPA, statut du personnel ATOS des établissements scolaires du secondaire, revalorisation des pompiers, pérennisation de la caisse locale de retraite...

    D'autres chantiers importants restent à venir comme la réforme de la fonction publique, attendue depuis de nombreuses années, ou encore la modification du statut des contractuels.

    Après plusieurs mois en la qualité de secrétaire général, ma détermination nest que plus grande et mon engagement toujours aussi sincère.

David Meyer,

secrétaire général

Fédération des fonctionnaires.



La Fédé, à l'heure du numérique

A l’heure de notre société de communication, il était temps que notre organisation entre dans le « monde numérique ».

La création de notre page Facebook, ainsi que la remise en état de notre site internet, victime de plusieurs attaques, font partie de cette modernisation nécessaire de notre organisation syndicale.

Chacune de ces solutions est à notre sens complémentaire. Le site internet nous permettra de communiquer sur des articles de fond, des sujets comme celui de la rénovation de la fonction publique. Ces chantiers nécessitant beaucoup de publication pour en saisir les tenants et les aboutissants.

Notre page Facebook nous permet de communiquer plus directement avec vous, pour recueillir à « chaud » vos avis sur des sujets ponctuels, ou pour vous avertir d’événements importants, urgents.
Notre volonté au travers la mise en place de ces deux outils de communication est de partager un maximum d’information avec le plus grand nombre pour qu’au final nos décisions collent au plus près de vos aspirations. N’est-ce pas là le but d’une organisation telle que la notre ?

En espérant que ces média vous incitent à devenir les acteurs de votre futur et contribuent à l’amélioration de l’efficacité de notre action.
Sous-pages (1) : CAP 2013