Actualités‎ > ‎

Clash avec le gouvernement au sujet de la TGA

publié le 3 nov. 2011 à 14:55 par David Meyer

Dans le cadre des accords économiques et sociaux, il est prévu une réunion hebdomadaire le mercredi après-midi au Congrès. Ces séances permettent de travailler sur chaque accord particulier devant prolonger le préambule signé le 12 octobre dernier. Mais hier, alors que nous devions aborder le sujet épineux de la mise en place de la TGA, le Gouvernement nous programme au même moment une conférence sociale… Alors, coïncidence ou volonté délibérée de perturber le déroulement des séances du Congrès ? ??

Tout d’abord, les conférences sociales sont trimestrielles. Elles déterminent, entre les partenaires sociaux et le Gouvernement, les travaux à réaliser dans le domaine social. Or cette année, la dernière réunion date de plus de six mois. Donc si le respect des textes était invoqué, il aurait dû l’être bien avant !!! De plus, à l’issu de ces réunions, un PV est dressé actant de manière intangible les décisions arrêtées lors de ces « conférences ». Cependant, depuis la précédente et malgré de nombreuses relances de notre part, aucun PV ne nous est parvenu à ce jours… de fait, ces réunions sont vidées de sens.

Ensuite, hier nous devions examiner le projet de TGA voté au Gouvernement et envoyé au Conseil d’Etat. Il est de fait que ce projet de texte est rédigé au mépris de plusieurs recommandations du préambule des accords économiques et sociaux, et il reste potentiellement inflationniste. La séance devait donc être consacrée, pour notre part, à démonter point par point les éléments de nature inflationniste, voir même risqués pour le système économique Calédonien (encouragement du travail au noir, inflation d’environ 6%, augmentation du coût des services de 1% et pire encore l’accroissement des marges !!!…)

De plus nous avions déjà alerté à plusieurs reprises le Gouvernement que nous voulions travailler avec eux en amont de l’adoption du texte en collégialité. Mais cette demande est restée vaine…

Au vue de ces éléments, il nous a paru important de montrer au Gouvernement notre détermination dans ce dossier. Nous avons donc fait une déclaration et nous nous sommes retirés de cette conférence !!!

Nous ne voulons absolument pas que l’intersyndicale soit tenue pour responsable de la mise en place de cette TGA en l’état.

Oui l’intersyndicale est favorable à un système de TGA, mais pas celui présenté par le Gouvernement !!!!
Comments